« Hors temps » 
photographies de Cynthia Charpentreau
« Un paysage apparaît. Je m’arrête parce que quelque chose dans mon oeil s’est mis en mouvement; mon esprit se balade à travers l’espace. » 
Cynthia Charpentreau fabrique elle même ses appareils. Les hasards de la diffraction dans ses sténopés sont autant de rencontres aléatoires. Cela demande une grande disponibilité et une profonde empathie avec le paysage. Aucune partie mécanique, pas d’optique, pas de viseur. Juste une boîte noire et un trou. «Magie de la paresse» (Stefano Stoll, directeur du festival Image, Vevey, Suisse)
Cynthia Charpentreau, jeune photographe de grand talent, partage son temps de création entre le reportage et la photo d’art. Pour les Inrockuptibles, elle a suivi les volonteers d’Obama à Miami et à la Nouvelle Orléans lors de la campagne présidentielle en Octobre 2012. Pour Vacarme elle a illustré une balade dans Marseille avec l’écrivain Bruno Le Dantec.
Elle nous présente ici « Hors temps », images nées d’une rencontre magnifique entre son extraordinaire sensibilité et la nature.
Ainsi ses photographies ne cherchent pas à être, mais sont: c’est cette maturité artistique rare que je vous invite à découvrir du 6 au 29 mai.
flyer expook

Je vous convie avec un grand plaisir à venir découvrir mon univers et à entrer dans le cabinet de mes curiosités….

Chimères de lumière, freaks, des boites coquines et énigmatiques et autres fils de sorcière….

Je vous attends Vendredi 3 Mai de 17h à 21h pour le vernissage, à la bibliothèque Claude Lévi Strauss, 41 Avenue de Flandres, Paris 19, M Jaurès, Stalingrad ou Riquet

Venez…………………………………………..Curiosités!

affichebertranda4

Maroussia étudie le théâtre et la philosophie, puis entre aux Beaux Arts. Elle cherche l’imprévu, le clandestin, la petite histoire en forme de hasard. Puis lentement, elle invente le hasard, et transforme l’imprévu en crime savamment perpétré, à l’affût des petites mélodies oniriques qui s’échappent parfois des nuits interdites. Elle délaisse la peinture et l’écriture pour la photographie et rentre, en 2007, à l’école des Gobelins. Depuis, elle tricote une pratique photographique, lentement élaborée entre le songe et la chimère.

flyer-expo2012 BD